AALIYAH – If You Girl Only Knew (1996)

Si son avion n’avait pas été surchargé d’environ 300 kg. Si le pilote ne c’était pas chargé la gueule comme un coureur cycliste. Le 25 aout dernier Aaliyah aurais eu 36 ans, l’occasion donc de marquer le coup et de rendre hommage à l’une des dernières icones du R’n’B. Car soyons clairs : à côté, Rihanna fait office de chanteuse de karaoké bourrée et un peu vulgaire dans un camping low-cost en Seine-et-Marne. Beyoncé, c’est marrant deux minutes, mais nous ne sommes clairement pas dans la même catégorie. Il n’y a guère que Janet Jackson – autrement dit « la patronne » – pour tenir la comparaison avec Aaliyah de nos jours. Je ne suis pas forcement adepte du « c’était mieux avant », mais dans ce domaine, il faut bien reconnaître que c’est moins bien aujourd’hui.

« If You Girl Only Knew » – écrit par Missy Elliott et Timbaland, sur un son composé par ce dernier – fut le premier single de l’album « One In A Million ». Avec 10 millions de copies vendues à travers le monde, c’est aussi le point de départ d’une combinaison gagnante à tous les coups : avec Missy Elliott et surtout Timbaland, chaque sortie de ce trio magique sera couronnée de succès. En 2001 c’est l’apothéose pour la fine équipe. Missy défonce les charts avec l’album « Miss E… So Addictive », Timbaland est une machine a tubes et l’album éponyme d’Aaliyah, porté par les singles « We Need A Resolution » ou « More Than A Woman » est certifié disque d’or (500000 exemplaires aux Etats-Unis) en cinq semaines. Et puis il y a eu l’avion….

Publicités

CHAMP MC – Do You Know My Style Remix (1994)

Parce que je suis joueur, j’ai décidé d’inaugurer une nouvelle rubrique. Pouf, comme ça. Ça s’appelle « Once Upon A Time… » et ça sera le prétexte parfait pour vous ressortir d’anciens morceaux et étaler ma science comme un invité a un dîner du mercredi soir.

Je commence donc avec MC Champ et son maxi « Sista’s Betta Recognize » paru en 1994 chez EastWest Records America. Enfin plus précisément de sa face B,  » Do You Know My Style ». Produit par 8-Off, qui a notamment bossé pour Busta Rhymes, Onyx, Das EFX et j’en passe, MC Champ n’y va clairement pas avec le dos de la cuillère. On est dans le bon vieux hardcore des années 90 qui fait frétiller ceux qui disent que c’était mieux avant, même s’ils n’étaient pas nés à l’époque. Après un album solo – Ghetto Flava, en 1994 toujours -, MC Champ refera une apparition en 1997 avec le groupe Deadly Venoms, affilié au Wu-Tang Clan. Seule formation exclusivement féminine rattaché à l’équipe des tauliers de Staten Island, Deadly Venoms sortira trois albums entre 1998 et 2002. Depuis, c’est le silence radio…