LITTLE SIMZ – Dead Body

Cela fait plus d’un an que Little Simz occupe le terrain a coup de EP’s, tous aussi bien foutu les uns que les autres. La britannique a donc choisi de passer a la vitesse supérieure, puisque son premier album, « A Curious Tale Of Trials » est prévu pour le 18 septembre prochain. Une excellente nouvelle, compte tenu de l’univers singulier que cette artiste a su développer au fil de ses projets.

HOLLY FLO LIGHTLY – DooBeeDoo

Pour le titre de la curiosité du jour, c’est (naturellement) à Londres que l’on va se poser pour faire la connaissance de Holly Flo Lghtly. Je dois vous avouer que c’est d’abord parce que le titre du morceau m’a fait rire que j’ai cliqué dessus. Au-delà de cette remarque qui en dit long sur mon sens de l’humour, « DooBeeDoo » (héhé) suscite chez moi une certaine impatience puisqu’il annonce la sortie prochaine de « Breakfast EPiffanies », prochain EP donc, de la britannique. Une mention spéciale tout de même pour le beat complètement dingue concocté par Termite, qui confirme une fois de plus que l’on ne s’intéresse pas assez à ce qu’il se passe de l’autre côté de la manche.

ETTA BOND – Seen And Never Heard

Avant « Seen And Never Heard », je ne connaissais pas Etta Bond. Et je suis désormais tristesse, car plus jamais je ne ressentirais ce que j’ai ressenti en l’entendant pour la première fois. La musique de la londonienne est une drogue dure (comme le Granola caramel), une fois tombé dedans, on n’écoute rien d’autre. Voici la bande son de votre journée. De rien.

LITTLE SIMZ – Intervention

Si tu es un-e habitué-e de cette modeste mais néanmoins fantastique page (oui, I love moi), tu n’es pas sans savoir que cette anglaise de Little Simz a sortie il y a peu un très chouette EP. Et comme ont vie à l’ère de l’imagerie musicale, la demoiselle a donc clippé « Intervention », avec sa grosse prod’ et sa voix saturée. Et c’est fun.

LADY LESHURR – QueenSPeech (Ep. 1)

A peine vient elle de nous jeter à la figure son nouveau morceau que Lady Leshurr enfonce le clou avec le premier épisode de « QueenSpeech », série de freestyle qui consiste à dire que, ouais, elles sont de retour, elle et son ego sur-dimensionné (propre a n’importe quel rappeurs). Que dire, que dire, si ce n’est que la madame sait tout faire, elle rap, elle chante, elle toast a la jamaïcaine… Une machine de guerre en résumé.

SPACE AGE – The Theory Of…

Il y a des gens qui savent occupé le terrain. Prenez Little Simz par exemple. Est-ce de l’hyper-activité, la peur de l’ennui, l’abus de café ou de fraise Tagada, ont ne sait pas. Toujours est-il qu’à peine un mois après la sortie de son dernier projet, la demoiselle revient, mais en groupe cette fois-ci avec un EP, court, mais très bien foutu. Mais court. Mais gratuit. Mais court.

LADY LESHURR – Lukatar

Le lundi, c’est nul et on a tous besoin d’un coup de pied au c de fouet pour démarrer la journée. Et aujourd’hui, le coup de fouet en question vient de Birmingham. « Lukatar » est le dernier titre de la surdouée Lady Leshurr. Et autant dire qu’il fait l’effet de cinq capsules Nespresso intensité 12 (salut Georges). Est-ce que ceci serait le prélude qui annoncerait un nouveau projet ? Grands dieux, c’est un raccourci que je n’aurais pas l’audace de prendre. Mais ça ferait zizir.

LITTLE SIMZ – Age 101 : Drop 3|000

Je viens de remarquer qu’il n’y avait pas encore d’anglaise sur ma jeune page. Damn. Dieu merci la talentueuse Little Simz vient tout juste de sortir son nouvel EP au nom pour le moins énigmatique : Age 101 : Drop 3|000. Ne vous arrêtez surtout pas là, vous allez passer à côté d’un super projet, donc forcement trop court. La Britannique a un univers singulier, une élocution claire et une belle voix. Le tout couplé avec un choix de prod’ judicieux. Carton plein !