ETTA BOND – Seen And Never Heard

Avant « Seen And Never Heard », je ne connaissais pas Etta Bond. Et je suis désormais tristesse, car plus jamais je ne ressentirais ce que j’ai ressenti en l’entendant pour la première fois. La musique de la londonienne est une drogue dure (comme le Granola caramel), une fois tombé dedans, on n’écoute rien d’autre. Voici la bande son de votre journée. De rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s